La ligne droite

La ligne droite

La ligne droite 500 804 En Exergue, le sport est une littérature à part entière

De Yves Gibeau (Préface de Philippe Delerm)

Parution le 21 septembre 2021

Collection « A l’air libre »

Une phrase

«  Mais je viens de refermer le livre d’Yves Gibeau, avec une conviction intime : on ne fera jamais rien de mieux sur l’athlétisme, et peut-être sur le sport en général » (Extrait de la préface de Philippe Delerm)

Stefan Volker, grand espoir allemand du 800 mètres est envoyé sur le front de l’Est durant la deuxième guerre mondiale. Cinq ans plus tard, Julius Henckel, son entraîneur, part à sa recherche dans une Allemagne en ruine. Volker est bien vivant mais il a perdu un bras et vend désormais des journaux à la gare de Munich sous un faux nom. Pire que la mutilation physique, Volker est un homme brisé par toutes les horreurs qu’il a vécues pendant la guerre. Ce livre raconte comment son entraîneur cherche à le ramener à la vie. Mais peut-on aider un homme malgré lui ?

EN RÉSUMÉ

Ce livre est « un évènement qui fait rentrer, pour la première fois, le sport dans la littérature » selon Antoine Blondin.

19,00Ajouter au panier

L’auteur

Yves Gibeau

Yves Gibeau est né en 1916. Fils d’un militaire, il a passé une grande partie de son enfance et de son adolescence au sein des institutions militaires. Mobilisé en 1939, il sera fait prisonnier en 1940 avant d’être rapatrié en 1941. À la libération, il rejoint la rédaction du quotidien Combat où il travaille notamment avec Albert Camus. Il a également collaboré à L’Équipe et L’Express (où il s’occupait des mots croisés). Voisin de palier d’un certain Boris Vian, cette plume à tout faire a aussi écrit des chansons.

Yves Gibeau est décédé en 1994.

Close Cart
Back to top